Trouver le premier essaim

Trouver son premier essaim n’est pas si facile. Les abeilles se font de plus en plus rares et tout ce qui est rare est cher…

Vous avez trois solutions pour obtenir votre premier essaim :

  • connaitre un autre apiculteur à l’âme charitable …
  • récupérer un essaim sauvage (voir article récupérer un essaim)
  •  ACHETER cet essaim.

La dernière solution est malheureusement la plus fréquente. Il faut cependant éviter quelques pièges.

OU ACHETER MON PREMIER ESSAIM :

  • Revendeurs professionnels :
  1. Avantages : reine marquée, reine de l’année, bon état sanitaire, choix de la race de la reine, essaim disponible tôt dans l’année.
  2. Inconvénients : Tarif élevé, les essaims de début d’année sont souvent élevés dans des régions chaudes pas toujours compatibles avec les climats rudes
  • Revendeurs amateurs :

On peut trouver de nombreux revendeurs sur les sites de petites annonces (leboncoin.fr). je vous conseille de passer par les petites annonces du syndicat d’apiculture de votre région.

  1. Avantages : disponibilité, contact avec l’apiculteur de votre région, tarifs
  2. Inconvénients : reine pas toujours marquée, origine de la race pas tjrs connue, âge de la reine incertain.

QUAND ACHETER MON PREMIER ESSAIM :

Incontestablement au printemps. A cette période les premiers essaims sont disponibles à la vente. Votre essaim aura le temps de se développer et de faire des réserves pour passer l’hiver prochain. Eventuellement, il pourra vous donner du miel dès la première année.

A QUOI DOIT RESSEMBLER MON PREMIER ESSAIM

La plupart du temps, les essaims disponibles à la vente se présentent sur cinq cadres. Trois cadres de couvain et deux cadres de réserve. Le couvain doit être de tout âge signe que la reine pond. Les abeilles doivent recouvrir au moins trois cadres. Idéalement, la reine doit être marquée de l’année ou de l’année précédente (signe que la reine a hiverné et est prête pour une saison apicole). Les cadres doivent être en bon état et presque neufs. Les vieux cadres peuvent renfermer des maladies.

LES BONS GESTES LORS DE L’ACHAT DE VOTRE PREMIER ESSAIM:

  • Vous devez voir la reine au moment de votre achat (facile si celle-ci est marquée)
  • Regardez si vous ne voyez pas trop d’abeilles contaminées par le varroi (petit point orange sur le corps de l’abeille)
  • Refusez les essaims sur des cadres en très mauvais état (tout noirs, avec des clous, vieille cire)
  • Les cadres de couvain doivent être remplis régulièrement et sur une grande surface du cadre (signe que la reine est en bonne forme). Le couvain doit être constitué de jeunes larves et de cellules operculées
  • Transférez l’essaim dans votre ruche tôt le matin ou tard le soir quand les butineuses sont encore dans la ruche.
  • Venez avec votre habit d’apiculteur.
  • Lors du transport, sanglez la ruche, obstruez l’entrée et gardez prêt votre enfumoir.
  • Evitez de dépenser plus que 120 euros pour un essaim acheté chez un particulier.

ASTUCE POUR LE TRANSPORT : laissez les fenêtres arrière de votre véhicule légèrement entr’ouvertes, si quelques abeilles sortaient de la ruche (mal fermée) elles resteraient dans le coffre pour éviter le courant d’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>